.ARTY.STOBART.

Page à palabre / prosopopée cynique / croquis pq / truc creux en vrac / blague qui puent / récit romancé / rap rouillé  / pensée filoute / liste de lests / conflits denses personnelles / aveux vérolés / régurgitations azertyenne / ragots rugueux / dessins indécents / essais insolent / bac à jus / amas de bouts d’âmes 
B I E N V E N U E S U R M O N S I T E I N T E R N E T : A R       T Y        S T OOOOOOOOOOOOBA RT D’E     S PA CE

Si t’as envie de me dire le fond de ta pensée : artystobart@gmail.com

Vous devriez prendre le temps […] Allez-y, prenez le je vous en prie.

Prenez le temps d’aller parcourir les plaines, 
écouter le bruit que fait le vent quand il érode les plaintes collées à vos tympans.
Vous qui pensiez que la coupe était pleine.
Vous qui pensiez que la vie était vaine.
Allez dévaler les collines.
Avalez les kilomètres. 

Et, il n’est question d’aucun crime ici.
La morale est sauve, je rassure l’hémicycle.
Sachez que les réponses que vous cherchez se tapissent dans le mistral.
Ne l’entendez vous pas souffler à vos oreilles distraites ?

Des bâtiments poussent et cimentent les cimes.
Ces logis sensés bouster vos estimes vous ont minés.
Les volets baissés en ont fini de rouler,
A quoi bon garder la vue si l’horizon décline.
Etes vous prêt à garder vos paupières enclumes ? 

Lorsque vous vous  confierez, allez vous nier avoir molesté la Terre à coup de bitume?
Sachez que nul n’arnaque la nature éternellement !
Elle n’est pas dupe devant vos propos élogieux.
Sous le Tarmac les racines continuent de pousser en pensant :
 que L’Homme désire aller dans l’espace pour enlacer les cieux…
Parce-qu’il parle déjà de la Nature, à titre posthume.

Ne voyez pas ça comme du dédain,
il fallait juste que j’éructe.
Dans ce dédale de rues j’essaie de détaler, errant, vers d’autre contré.
Rencontrer les autochtones,
vous ne me verrez pas tenté l’octogone,

Liberté : Ôte ta gaine.
Faites le mur après l’avoir tagué,
et mettez vous au vert,
devant un bon repas et une bouteille de rouge
à partager.

Suivez ceux qui savent !
C’est souvent que les sages l’ont bavé
alors salivons devant le message qu’ils ont mitonné,
en espérant qu’ils ais écrit avec des pâtes alphabet.
ainsi on sera plus sur de piger.

Prenez le temps d’avaler.

ArtyStobart © . LE 19 septembre 2020.